• communication bureau politique du cdh.

     

    Lors du Bureau politique du cdH de ce lundi 16 septembre, Benoît LUTGEN, le Président du parti humaniste, a proposé dans le cadre du dossier TECTEO/intercommunales :

     

    1. plus de transparence et que les règles de bonne gouvernance soient appliquées.

     

    Premièrement, une séparation claire des activités de l’entité TECTEO comme ailleurs doit être mise en œuvre entre, d’une part, la distribution du gaz, de l’électricité et le câble afin d’assurer le meilleur service au public au meilleur prix dans ces domaines et d’autre part les autres activités du groupe à caractère commercial.

     

    Deuxièmement, les règles mises en place par le Gouvernement wallon pour les intercommunales (nombre d’administrateurs, plafond de rémunération, règles de cumul de mandats, ……) doivent être appliquées à l’ensemble des intercommunales et de leurs filiales sans exception, y compris à la SA TECTEO. Autrement dit, cela signifie qu’au niveau des rémunérations, le plafond du salaire doit être limité à maximum 245.000 € brut par an.

    Par ailleurs et pour rappel, le nombre d’administrateurs dans les intercommunales a été réduit de moitié durant la législature 2004-2009. A cet égard, la récente décision de l’intercommunale du Brabant wallon d’augmenter le nombre de membres du comité exécutif de 7 à 11 membres est un très mauvais signal.

     

    1. qu’un actionnariat soit ouvert au secteur privé pour les autres activités commerciales.

     

    Le cdH souhaite que l’actionnariat de la SA TECTEO soit ouvert à des privés afin qu’ils puissent apporter des compétences, connaissances techniques et expertise utiles pour assurer le développement optimal de ces activités commerciales.

     

    1. qu’un plan d’investissement conséquent soit proposé par l’intercommunale.

     

    L’accès au câble est devenu primordial pour de nombreux citoyens. Il est par ailleurs vital pour le développement des activités de nombreuses entreprises, hôpitaux, commerçants, indépendants, … Il s’agit d’un enjeu économique majeur pour le développement de toute une région.

     

    Le cdH demande donc qu’un plan d’investissement conséquent permettant de couvrir efficacement nos villes mais aussi les zones rurales soit proposé par l’intercommunale.

     

    Pour rappel :

     

    ·        La Province de Liège (majorité PS-MR depuis 1981) détient à elle seule 52% des parts de TECTEO.

    ·        A la demande de Dominique DRION, la direction devra expliquer en toute transparence l’ensemble des informations concernant le rachat du Groupe l’Avenir par TECTEO aux administrateurs de l’intercommunale ce mardi 17 septembre.

     

     

    Contact presse : Audrey JACQUIEZ - Porte-parole du cd

  • Ravel sur Dour ça avance

    coq_wallon.jpg Ministre des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT DU CHANTIER DU RAVEL 98A DES HAUTS-PAYS

    Ce lundi 16 septembre, le Ministre wallon des Travaux publics Carlo DI ANTONIO a donné le premier coup de pelle du chantier du RAVel 98A des Hauts-Pays, situé entre Onnezies et Autreppe. Les travaux débuteront ce lundi par le débroussaillage et l’abatage d’arbres. Suivront le nivèlement et le reprofilage de l’assiette de l’ancienne ligne de chemin de fer et la pose des fondations en empierrement. Un revêtement hydrocarboné (tarmac) d’une largeur de 3 mètres sera posé sur la piste cylo-piétonne. Une piste cavalière en sable de 1 mètre de largueur sera par ailleurs réalisée. Les travaux se termineront par la pose de barrières en bois, de marquages et de la signalisation. Le chantier, d’un montant de 417.300 euros, devrait durer 3 mois.

    En outre, en complément de ce chantier, des travaux d’aménagement du carrefour avec la rue d’Angre à Onnezies seront effectués ainsi que la réhabilitation de 4 ouvrages d’arts : les ponts sur la rue Notre-Dame à Honnezies et sur la rue de Montignies ainsi que deux passages sous voies.

    Par ailleurs, le Ministre wallon des Travaux publics Carlo DI ANTONIO a fait le point sur les autres dossiers RAVeL en cours dans le Borinage : 1) Poursuite du RAVel de la Ligne 98A dans la traversée du bois d’Angre L’étude technique de la traversée du Bois d’Angre débutera dans les prochaines semaines. Ses résultats sont attendus pour la fin de l’année. En fonction de ceux-ci, le dossier des travaux pourraient être mis en adjudication dans la foulée. Avec la réalisation de ce tronçon jusqu’à la frontière française, ce sera ainsi le dernier chaînon manquant de la Ligne 98A dans les Hauts-Pays qui sera achevé. 2) Ligne 98 : construction du tronçon de RAVeL manquant entre Flénu et Warquignies Les travaux d’aménagement du RAVeL entre Flénu et Warquignies sont en voie d’achèvement. Reste à poser la chape d’étanchéité sur 2 ouvrages d’art à Wasmes, ainsi que la pose des barrières, de la signalisation et des marquages.

    Le chantier devrait être terminé en octobre. Ces 4,5 km de nouveau RAVeL permettront de relier les divers tronçons de RAVeL existants dans le Borinage et de faciliter les déplacements au quotidien sur ce territoire fortement urbanisé. 3) Ligne 98 : construction de la passerelle au pont CLARA à Cuesmes

    La pose de la passerelle à Cuesmes est actuellement prévue pour le début de l’année 2014. 4) Ligne 98C : aménagement de la traversée du Pass à Frameries Un récent accord prévoit la réalisation du RAVeL dans la traversée du PASS. Le permis d’urbanisme sera prochainement déposé. Les travaux devraient avoir lieu dans le courant de l’année 2014. Ces travaux permettront ainsi de relier Frameries au reste du réseau RAVeL du Borinage et des Hauts Pays.