• Le Belvédère; Vie, mort & renaissance...

    Conférence
    200 ans de petites et grandes histoires de Dour.
    ce 27 mai à 19 heure.
    centre culturel de Dour

    par claude Duray

    description

    "Claude Duray, à la retraite, se souvient de l'histoire de cette construction. D'abord, ce fut un édifice qui abritait les machines de la mine. Lorsque le charbonnage a fermé et que la famille Cavenaile a exploité cet endroit en lieu de loisirs, ce fut un restaurant. Sur le côté de la tour, se trouve une borne souvenir du puits, un puits pas trop profond car il n'atteignait pas les cinq cents mètres... Il faut dire que la famille Cavenaile y avait fait un bien beau centre de loisirs, confie l'historien en herbe! La famille Cavenaile a investi en son temps dans l'industrie brassicole.

    entrée gratuite

  • offre d'emploi à l'administration communale de Dour

    ADMINISTRATION COMMUNALE DE DOUR

     

    Recrutement d’un surveillant de chantier APE

    Bachelier en construction ou candidat intéressé par ce poste et détenteur d’un master en ingénierie (industriel ou civil) avec une finalité en rapport avec la construction

     

    Description de fonction

     

    La personne qui occupera cette fonction sera chargée notamment et principalement de la surveillance des chantiers

     

    Conditions

     

    1. Etre belge ou citoyen de l’union européenne
    2. Avoir atteint l’âge de 18 ans à la date limite du dépôt des candidatures.
    3. Etre de bonne conduite, vie et mœurs et jouir des droits civils et politiques
    4. Etre titulaire du diplôme de l’enseignement de niveau bachelier en construction
      Le candidat intéressé par ce poste et détenteur d’un master en ingénierie (industriel ou civil) avec une finalité en rapport avec la construction peut également poser sa candidature

    Profil demandé

     

    ·         Une bonne connaissance du mode de fonctionnement et de gestion d’un chantier communal ;

    ·         Une bonne connaissance technique en bâtiment, gros-œuvre, finitions, techniques spéciales, égouttage et voirie ;

    ·         Une maîtrise efficace des comptes d’un ou de plusieurs chantiers simultanément ;

    ·         Plusieurs expériences dans le cadre de la surveillance de chantiers de bâtiments et de voiries ;

    ·         Une facilité de communiquer avec ses supérieurs hiérarchiques, ses collègues et les représentants d’entreprises (ouvriers, chefs d’équipes, gestionnaires …) ;

    ·         Une rigueur de travail certaine ;

    ·         Une bonne gestion du temps de travail ;

    ·         Le permis B ;

     

    Atout complémentaire : posséder son propre véhicule.

     

    Epreuves

     

    -Epreuve écrite 

    - Epreuve écrite portant sur les matières professionnelles

    - Rapport sur un sujet d’ordre technique

    - Epreuve orale :

    Entretien permettant d’évaluer les aptitudes des candidats à exercer la fonction

    Connaissance technique se rapportant à la spécialité de l’emploi à conférer

     

    Pour être recevables, les candidatures devront être accompagnées des documents suivants :

     

    -          un extrait de casier judiciaire datant de 3 mois maximum

    -          un curriculum vitae

    -          un certificat de milice (si nécessaire)

    -          une copie du diplôme requis

     

    Les candidatures avec mention « Recrutement d’un surveillant de chantier » sont à adresser à Monsieur le Bourgmestre de Dour, Grand-Place n°1 à 7370 Dour pour le 12 mai 2010 au plus tard et ce par lettre recommandée.

  • terril de Ferrand Elouges enfin on y est

    Pour ceux qui n'y croyaient pas et doutaient de la volonté de notre bourgmestre et du collège d'aboutir dans cette affaire qui dure depuis si longtemps, les travaux d'assainissement vont commencer sur le site de Ferrand.

    Jacquy Detrain
    Comité de quartier Ste Odile.

    Terril de Ferrand à Elouges ; La première semaine de juin, début des travaux d'assainissement de la décharge clandestine.

    Ce site a été utilisé comme décharge depuis plus 30 ans. En 2008, l'administration communal avait fait cessé l'activité et placé les scellés sur le site. Après une phase d'analyse, l'assainissement et l'évacuation des déchets vont pouvoir débuter. Les travaux sont prévus entre juin et novembre 2010.

    Pour rappel, les travaux seront les suivants :

    Les travaux ont pour objet toutes les mesures de réhabilitation nécessaires, en ce compris le réaménagement final du site. Les travaux seront exécutés en plusieurs phases successives suivant la nécessité de les réaliser ou non en fonction de l'amélioration environnementale du site. Ces travaux pourront notamment comprendre :

    1. l'installation de chantier, en ce compris, si nécessaire, l'enlèvement des clôtures existantes;

    2. le bornage du site avec les propriétés voisines;

    3. le forage de puits de contrôle permettant de suivre l'évolution de l'impact environnemental du site consécutive aux travaux d'assainissement;

    4. l'aménagement d'un réseau de collecte des eaux de ruissellement ainsi que de tout ouvrage s'y rapportant;

    5. l'installation d'un système de pompage des eaux souterraines et leur traitement dans une station d'épuration à construire ou existante soit sur le site, soit sur un site dont la réhabilitation a été confiée à la SPAQuE par arrêté du Gouvernement wallon;

    6. le forage de puits supplémentaires, l'aménagement d'un réseau de dégazage, la collecte des gaz et leur gestion via une unité de traitement par incinération et/ou valorisation;

    7. la mise en place de toute autre installation utile à l'assainissement du site;

    8. le reprofilage du site afin que son aménagement soit conforme à l'impact paysager dans l'environnement et aux bons principes d'aménagement du territoire permettant sa bonne intégration dans son environnement bâti et non bâti;

    9. la constitution de cellules étanches afin d'assurer le confinement des matières;

    10. la démolition de toutes les structures enfouies et non enfouies ainsi que la gestion des débris de démolition dans des installations mobiles de tri et de concassage sur le site. Pour les autres résidus de démantèlement, non valorisables sur le site, une évacuation hors site de ceux-ci;

    11. l'évacuation ou le confinement des matériaux de remblais et déchets présents sur le site ainsi que de toutes les terres sous-jacentes contaminées;

    12. le traitement des sols contaminés sur site (in-site, on-site) ou leur évacuation dans un centre de traitement extérieur, ou le cas échéant, dans un centre d'enfouissement technique, ou en vue d'une valorisation;

    13. la pose d'une clôture en vue de la protection des installations;

    14. la gestion des installations le temps nécessaire à assurer la fin définitive des nuisances environnementales potentielles.